Moby Dick – Herman Melville – 1851.

 

Résultat de recherche d'images pour "moby dick"J’ai commencé ma lecture de Moby Dick après avoir vu quelques allusions et métaphores dans les films que j’ai regardé durant le mois de février.

Résultat de recherche d'images pour "moby dick"

Le premier film était basé sur l’histoire de Moby Dick – « Au cœur de l’Océan » Ron Howard, 2015. Il s’agit clairement de l’histoire filmée des aventures du Essex bateau naufragé , histoire qui a inspiré Herman Melville pour son roman. Ensuite, j’ai vu des allusions de Moby Dick dans un film animé documentaire au Festival Anima. Mais surtout le dernier film qui m’a donné l’envie urgente de lire cette histoire est l’allusion de la baleine tueuse dans le film le garçon et la bête que j’ai également apprécié au festival Anima.

Résultat de recherche d'images pour "le garçon et la bête"

Ce film n’est pas encore sorti dans nos salles mais je vous conseille grandement d’y aller dès sa sortie. Il s’agit d’un film d’animation réalisé par le réalisateur des « enfants loups » – Mamoru Hosoda.

Bref l’histoire du livre Moby Dick :

Le narrateur nous entraine au bout de quelques pages ( 150 pages) dans un périple assez violent – la chasse à la baleine. L’histoire est racontée avec un style documentaire et avec de longues voire très longues descriptions mais elle nous permet néanmoins de nous plonger dans un récit historique. Les détails plus que réalistes nous emmènent à la fameuse époque de la chasse à la baleine avec le capitaine du bateau et le harponneur. Chasse qui a l’époque était moins nocive ( j’aime le croire) qu’à l’heure actuelle car les moyens étaient tout autre.                Les voiliers partaient pendant des années à la quête de l’huile précieuse pour éclairer les maisons et les villages.

J’ai aimé : L’histoire bien documentée et la description des bateaux, des différentes espèces de cétacés, le questionnement scientifique pour distinguer la baleine comme cétacé – mammifère et non comme un poisson…

J’ai moins aimé : Toutes les longueurs du roman, les descriptions très longues et la manière de confronter les faits à une écriture assez crue par moment.

Résultat de recherche d'images pour "moby dick"

À Lire si : Vous aimez les baleines mais que vous acceptez la mort de ces dernières et les descriptions de dépiautages.

A ne pas lire si : Les romans classiques vous rebutent et que vous voulez plus d’actions que les 50 dernières pages.

Si vous voulez vous lancer dans un classique pourquoi ne pas essayer celui -là?

N.B : le roman poche fait 753 pages en ce qui concerne le récit. Pour accéder à l’histoire du roman et autres explications : https://fr.wikipedia.org/wiki/Moby_Dick.

 

 

 

 

L’au.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s