Le secret du mari. Liane Moriarty

51vwhfa0vhl__sx195_

Bonjour,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un livre que j’ai beaucoup apprécié et que j’ai lu très rapidement.

Lors de sa sortie en grand format, il me faisait déjà clairement de l’œil. Rien qu’en regardant la couverture, je trouvais qu’elle reflétait pas mal de mystère. Une petite fille devant une maison avec des ballons laisse présager une fête qui se passe mal car elle a l’air toute seule. On a envie d’en savoir plus!

Il s’agit d’un roman chorale où s’entremêle plusieurs histoires de famille. Au début, je me trouvais un peu perdue dans ce bouquin car les chapitres illustrent ces histoires avec des personnages différents et à chaque chapitre le lecteur doit s’habituer à de nouvelles personnes.

Après quelques pages et une lecture bien entamée, je n’ai pas eu envie de le lâcher une minute et c’est vraiment ce qui me plaît lorsque je m’aventure dans un nouveau livre.

On découvre petit à petit les intrigues des différents interlocuteurs et l’auteure nous donne particulièrement envie de s’accrocher à l’histoire.

Ainsi, on continue notre lecture au fil des pages. A chaque fin de chapitre, on se demande ce qui va se passer pour l’une ou l’autre personne et on est contraint d’attendre les chapitres suivants pour retrouver ces mêmes personnes.

Il n’est pas des plus haletant mais je n’ai tout de même pas su le lâcher facilement…

Alors en ce qui concerne le secret ( non, je ne spolie pas, il est dans le titre du roman!), il est bien évidemment l’élément central mais le lecteur le découvre à moitié du roman. Sa découverte n’entrave en rien l’histoire si ce n’est qu’on se demande comment va se dérouler l’après secret.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai bien aimé ce roman et je le recommande si vous voulez passer un bon moment lecture pas prise de tête mais avec assez de suspens pour vous tenir en allène.

N’hésitez plus maintenant qu’il est sorti en format poche!

Je pense que je ne résisterai pas bien longtemps à lire son dernier Opus : Petits Secrets, grands mensonges.

L’au.

http://www.babelio.com/livres/Moriarty-Le-secret-du-mari/697024

Résumé Babelio:

Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau ……

J’aimais mieux quand c’était toi. Véronique Olmi.

Hello,

Parlons lecture, parlons d’une auteure bien connue du public : Véronique Olmi.

Véronique Olmi a publié un certain nombre de bouquins ainsi que des pièces de théâtre avant le livre dont je vais vous parler. Ce dernier n’est pas le plus connu mais il mérite pourtant de s’y attarder.

http://www.albin-michel.fr

J_AIMAIS_MIEUX_QUAND_C_ETAIT_TOI_jaqu.qxp_jaq130

Loin de mes lectures d’été habituelles, j ‘ai choisi ce livre en espèrant avoir une bouffée d’air entre deux romans.

Il est très court, se lit facilement et la couverture est très attirante par ses couleurs.

L’histoire se passe sur moins de 24h et le rythme est assez lent. L’écriture et les mots sont très bien choisis.

Ce roman comme je le disais est très court. C’est un long monologue d’une femme actrice de théâtre qui explique sa journée et les dernières heures passées.

Cette comédienne joue un rôle dans le pièce Quatre personnages en quête d’auteur de Pirandello. Toute la première partie du roman est presque esxclusivement réservée au théâtre et à son mode de vie.

Véronique Olmi a beaucoup écrit pour le théâtre et l’illustre bien dans ce livre.

La deuxième partie est consacrée à la passion et à l’amour perdu. A la nostalgie d’une relation et à ses dépendances.

La quête d’un amour perdu que l’on veut raviver coûte que coûte mais qu’on obtiendra jamais en retour. On ne peut être satisfait de cette relation à sens unique.

http://www.parisenimages.fr

Paris. L'ancienne gare Montparnasse, vers 1900.
Paris. L’ancienne gare Montparnasse, vers 1900.

Vous aimerez si : vous voulez vous plonger dans une histoire passionante et passionnelle. Si vous avez envie de passer un petit moment lecture pas trop prise de tête mais qui vous entrainera dans des sentiments nostalgiques d’un amour impossible.

Vous n’aimerez pas si : vous avez soif d’action, que vous voulez découvrir plusieurs lieux et/ ou plusieurs protagonistes différents.

Si vous aussi vous avez envie de sortir des sentiers battus, alors n’hésitez pas une seconde pour cette lecture.

L’au.

Quand souffle le vent du nord. Glattauer D.

Quand souffle le vent du nord est un roman épistolaire.

livre.fnac.com

Quand souffle le vent du nord

J ai découvert cette lecture après l’avoir vue sur une chaîne YT et recommandée.

Je ne regrette pas du tout l’avoir acheté ( 50 cent – Pêle – Mêle – XL) après ce conseil judicieux, c est une bonne lecture d’été qui se lit installée n’importe où. ( à la plage, dans l’avion, attablée à une terrasse ou encore installée confortablement dans son canapé )

Ces correspondances s’effectuent entre deux personnes pendant plus d’une année. Partant d’une erreur de mail, une des deux personnes veut se désabonner d’un magasine et tombe par inadvertance sur le mail de l’autre personne.

Une histoire d’échange et d’amitié , d’amour et de rencontre va se dérouler entre ces deux personnes. Les lettres sont bien écrites voire trop puisqu’ils s’agit de mails. J’ai trouvé l’écriture trop recherchée par moment et tirée un peu trop en longueur par moment.

Les personnages tournent autour du pot et certains passages font trop patienter le lecteur et vont finir par le perdre.

Avec ce livre je peux vous assurer que vous passerez un bon moment lecture. Cette histoire est attachante et nous fait nous rendre compte de la vraie valeur de l’amour, enfin celle que l’on veut bien lui donner.

www.babelio.comliste_Le-discours-des-absentsou-lamour-de-la-Corresp_3396

Vous aimerez si : vous avez envie d’une histoire épistolaire avec une certaine forme de relation.

Vous n’aimeriez pas si : vous avez besoin d’autre chose que des lettres, si vous avez envie d’une histoire avec plus de deux personnages principaux.

Avez-vous lu ce livre? Qu’en pensez vous?

L’au.